MILLIONNAIRES > Marc-Antoine Dubanton

Marc-Antoine Dubanton

Marc Antoine Dubanton brillant étudiant de polytechnique, innovateur, moderne et percutant, travaille dès son diplôme obtenu à la Générale des Eaux, ou il dirige une centaine de personnes malgré son jeune âge.

S’ensuivent de courts passages comme Consultant chez Mc Kinsey et Manpower. Son épouse, Anne Sophie Pastel, sortie de la même promotion que lui, et dirigeante de société, enceinte de leur première fille, peine à trouver sur la toile, un site féminin répondant à ses questionnements et ses attentes. Les sites internet de l’époque copient la presse papier, mais sont sans grand intérêt. Les informations circulent mal, peu pratique, ils ne proposent rien de nouveau. De ce constat, ils décident ensemble de se lancer, un peu à l’aveuglette, mais pour conquérir le public féminin et créent au féminin.com en 1999, bien avant la concurrence. Ils consacrent toute leur énergie à développer le site, qu’ils ont lancé avec leurs deniers personnels.

Petit à petit les investisseurs s’intéressent au phénomène, ils savent taper aux bonnes portes, leur enthousiasme à entreprendre porte ses fruits. Le site explose rapidement, il est très vite copié, mais reste en tête sur la prestation du genre sur le web. Il propose d'emblée joué la carte de l'interactivité, et s’affiche comme l'un des rares sites éditoriaux à proposer des formats publicitaires originaux et créatifs, baptisés « quatrième de couv'» ou « double page » - exactement dans l'esprit de la presse magazine. Les annonceurs et les internautes sont séduits.

Dans le secteur publicitaire, ils fonctionnent comme les grands magazines de la presse féminine de luxe. Proposant bannières, encarts, visuels, avec un sens de l’esthétique inné. Les grandes marques le suivent, et le site diffuse aussi des campagnes TV, élargissant son champ d’action marketing et celui de ses prestigieux clients. Ils créent alors leur propre serveur de publicité Smart Adserver, qu’ils vendent sous licence à des centrales et à des éditeurs. Leur base de données se négocie aussi. Ils tirent profit de chaque rouage que les fils du Net leur rapportent. Infatigable, le couple ne cesse de se remettre en question et de s’engager dans de nouveaux défis. Ensemble, ils reprennent le magazine bimestriel Joyce, et font des enfants. Malgré leur succès Marc Antoine garde la tête froide. Il connaît le prix de l’investissement et de son ambition. Sur une idée comme un coup de poker, il a misé son dynamisme, son savoir, et les nouvelles technologies du web auxquelles il a dû se plier ont fait le reste. En trois ans le site reçoit la visite de 900.000 visiteurs mois, avec 62 millions de pages mensuelles vues, et empoche 70 % du marché, tout en continuant à se développer partout en Europe. Introduit en bourse le 20 juillet 2000, Auféminin.com se décline désormais à l'international avec notamment sofeminine.com. Le groupe est finalement cédé en 2007 à Axel Springer, groupe de presse allemand, et le couple empoche 75 millions d’euros au passage.

En 2009, perdurant leur goût du financement dans les entreprises nouvelles ils investissent dans une société spécialisée dans la géo localisation Insiteo. Mais Marc Antoine Dubanton ne s’arrête pas au cliché réducteur de milliardaire du net. En plus d’être un exemple pour la génération montante, à laquelle il signifie que tout est possible du moment qu’on s’en donne l’énergie, cet atypique qui réussit à peu près dans tout ce qu’il entreprend se tourne alors vers sa nouvelle passion. Il devient à 40 ans, sous le pseudo de Marc Antona, un dj célèbre et reconnu, qui officie dans les plus grandes discothèques de la planète.

Comme quoi le net mène vraiment à tout !

MILLIONNAIRES > Marc-Antoine Dubanton

Millionnaires du net

Copyright Millionaires.net © Toute reproduction même partielle est strictement interdite

Regie publicitaire internet | Argent Webmaster | Abattement fiscal